Ça y est c’est déjà demain ! Le moment tant attendu où nous basculerons d’une année à l’autre.

Que vous ayez prévu de vous retrouver en petit comité pour fêter ça, ou de mettre les petits plats dans les grands, il est sûr qu’une chose ne vous échappera pas : pour le réveillon de la nouvelle année, on aime bien manger ! Et nous avons tous nos petites traditions.

Mais comment fête-t-on la nouvelle année en Italie ? Quelles sont les traditions ?

Et surtout quelles sont les spécialités culinaires en cette occasion si particulière ?

 

Les traditions du Nouvel An en Italie

Ce qui est sûr c’est que les italiens ne prennent pas la chose à la légère ! Et oui, passer d’une année à l’autre ça se fête, et pas n’importe comment.

Datant probablement de plusieurs siècles, même s’il est ardu de mettre une date sur ces rituels, plusieurs traditions ont survécu au fil des ans et sont toujours d’actualité le soir du réveillon.

Ainsi, il est coutume de déguster un plat de lentilles lors du dernier repas de l’année. « Lenticchie a capodanno, fortuna tutto l’anno » : c’est en effet plus pour le symbole d’abondance et de prospérité (dû à la forme de pièces de monnaie) que pour les bienfaits nutritionnels de cet aliment que les lentilles sont presque toujours présentes sur la table.

Dans certaines villes comme Naples, les italiens ont également l’habitude de jeter leur vieille vaisselle, des objets cassés, des vêtements ou même des meubles… par la fenêtre ! Une manière de faire de la place pour la nouvelle année et de conjurer le mauvais sort avant que l’année ne démarre. Prenez garde alors si vous souhaitez vous promener le soir du 31 !

D’autres traditions consistent à porter des sous-vêtements de couleur rouge en signe de chance et d’amour (mais que l’on jette le lendemain attention !), ou encore de sortir au matin du 1er janvier avec les poches remplies de pièces de monnaie.

De quoi s’assurer avec tout cela abondance, chance, amour et prospérité !

 

Qu’y a t-il au menu ?

Nous l’avons vu, les lentilles sont un aliment incontournable du menu du réveillon pour la signification que les italiens en tirent.

Généralement, elles sont accompagnées d’une saucisse cuite (appelée « cotechino) ou d’une patte de cochon farcie (« zampone »). Ce plat très nutritif est le symbole d’une année abondante et prospère.

Et en dessert ?

On trouve souvent au menu des « Stuffoli », un dessert napolitain surtout servi à Noel mais qui est également très apprécié lors du réveillon de fin d’année. Il s’agit de petites boules de pâte sucrée frites dans l’huile et trempées, une fois refroidies, dans du miel chaud.

Une autre tradition veut que les italiens dégustent quand minuit sonne, un grain de raisin par coup d’horloge. Il faut donc avoir préparé ses 12 grains de raisins pour compléter le rituel.

Enfin, un autre fruit qui a sa place dans le menu du réveillon est la grenade. Pourtant pas un fruit originaire de l’Italie, ce dernier symbolise la fidélité et la fécondité. Ainsi, les conjoints se partagent le fruit pour s’assurer du bon avenir de leur couple.

Vous voilà maintenant incollables sur les traditions italiennes du Nouvel An !

Envie de vous plonger dans l’ambiance de ce pays sans sortir de l’hexagone ? Rendez-vous chez Alessandro à Vincennes !